Faisant partie des muscles les plus sollicités du corps, le périnée peut s’affaiblir au fil du temps. Pour retarder son relâchement, il est indispensable de le travailler. Pour ce faire, vous pouvez recourir aux exercices de Kegel.

En quoi consiste l’exercice de Kegel ?

Gynécologue de renom, le Dr. Arnold Kegel est le premier médecin à s’intéresser aux muscles du plancher pelvien en 1948. D’ailleurs, cette partie de l’anatomie porte son nom et est dénommée muscles de Kegel. Pour éviter la chirurgie à ses patients, cet illustre médecin leur préconise de faire des exercices simples pour les renforcer. Ces derniers consistent à contracter et décontracter ses muscles de manière ciblée. Bien que ces exercices soient déjà efficaces, vous pouvez les pratiquer avec des boules de geisha pour en tirer plus de bénéfices.

Des exemples d’exercices avec des boules de geisha

Utilisée depuis des temps anciens, la boule de geisha est un véritable allié pour renforcer le plancher pelvien. Elle vous aide à mieux prendre conscience de cette partie de votre anatomie. Donc, n’hésitez pas à vous en servir durant vos exercices de Kegel.

Commencez tout doucement ! Il ne faut surtout pas brusquer ces muscles sinon vos efforts seront contre-productifs. Optez pour des exercices simples les premiers jours. Faites comme si vous voulez vous retenir de faire pipi pendant environ 5 secondes. Ensuite, relâchez vos muscles durant près de 10 secondes. Sachez qu’il est important que la durée de relâchement corresponde au double du temps de contraction. Vous pouvez aussi faire quelques séries en position allongée avec les jambes pliées. Une fois habituée à l’entraînement, notez que vous avez la possibilité de remonter le bassin afin que les boules de geisha pénètrent plus profondément et fassent travailler plus de muscles. N’oubliez pas de bien serrer les fesses ainsi que les cuisses.

Voici donc en résumé les premières choses à savoir en ce qui concerne les exercices de Kegel.